United World Wrestling

Plan stratégique quinquennal de l'UWW : mise en valeur de la lutte féminine et transformation digitale

By Vinay Siwach

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 10 novembre) -- United World Wrestling passe dans un autre cycle olympique après avoir complété avec succès les Jeux de Tokyo, et notre institution est enthousiaste à l'idée de s'engager dans l'étape suivante.

Lors du Congrès bisannuel tenu la veille du Championnat du Monde des U23 à Belgrade en Serbie, l'UWW a exposé son vaste plan stratégique quinquennal, dont l'objectif est le développement de la lutte et de son image. Cinq domaines clés ont été identifiés pour les cinq prochaines années.

Les domaines identifiés dans le cadre d'un programme global de sensibilisation sont la lutte féminine, la transformation digitale, l'engagement de la jeunesse, les styles associés et l'image de la lutte.

Ces cinq domaines constitueront la priorité lors de toutes les compétitions du cycle 2022-2026. Un système de suivi des progrès sera mis en place. United World Wrestling fournira aux fédérations nationales une feuille de route et diverses ressources afin d'aller de l'avant collectivement.

UWW CongressLe Congrès de l'UWW s'est tenu à Belgrade en Serbie (Photo : UWW / Kadir Caliskan)

Mettre en valeur et dynamiser la lutte féminine

En accord avec l'accent mis par le Comité International Olympique sur l'égalité des sexes, l'UWW vise à créer un environnement inclusif optimal dans le but d'atteindre cette égalité. La lutte féminine et son développement constituent ainsi une part primordiale de ce programme.

Dans l'objectif de promouvoir le potentiel de la lutte féminine et de susciter l'intégration aux niveaux sportifs et organisationnels,  UWW analysera les domaines clés susceptibles de stimuler au mieux le développement de la lutte féminine.

La priorité principale d'UWW avant les Jeux Olympiques de Paris 2024 sera d'identifier les obstacles au développement de la lutte féminine et les moteurs qui puissent les surmonter. Il est également prévu de partager des études de cas exemplaires et de lancer des prix de réussite féminine.

Sur le front sportif, les comités techniques analyseront et adapteront les méthodes et techniques d'entraînement, développeront le domaine des coaches femmes, évalueront les règles de la lutte féminine et réviseront la présentation et la réalisation des compétitions féminines.

UWW TechUWW tient à une approche tout d'abord digitale (Photo : UWW / Kadir Caliskan)

Adopter et encourager la transformation digitale

Par une approche digitale, l'UWW a atteint un système inédit de transformation du sport et de son organisation.

Par une analyse du paysage actuel et l'identification des défis qui pourront surgir étant donnée la nature complexe de la discipline, l'UWW créera une feuille de route.

L'inclusion de toutes les parties prenantes, fédérations nationales, commissions ou athlètes, est essentielle pour atteindre la transformation digitale. L'UWW construira donc une entente globale sur cette approche digitale.

Une équipe interne sera formée et chargée de définir les objectifs et préparer les acteurs ; elle sera également responsable du renforcement de l'adaptation technologique à tous les niveaux.

Ceci constituera un grand pas vers la culture digitale ; la formation sera apportée en collaboration avec les fédérations nationales. L'observation des tendances permettra à UWW d'identifier les domaines nécessitant le plus d'investissement.

Un tableau de bord de la transformation digitale est également dans les tuyaux, afin de mesurer la situation globale et les progrès réalisés par ces changements.

More than medals

Promouvoir et inspirer l'engagement de la jeunesse

L'avenir du sport est dans les mains de la jeunesse, et l'UWW a, en conséquence, fait de l'atteindre et l'enrôler sa priorité. Les objectifs avancés par UWW sont le développement des filières d'entrée, de relier et d'accroître les compétitions de ces catégories d'âge.

Dans ce but, UWW incitera plus d'écoles à établir des programmes de lutte, orienter plus de filles vers la lutte et établir des programmes internationaux. UWW entend également mettre l'accent sur la communication des valeurs partagées, la promotion de parcours personnels et la création de prix pour la jeunesse.

UWW analysera les meilleures pratiques de ce domaine, testera de nouvelles idées d'activation en compétition de tous âges et toutes catégories et évaluera l'impact du développement des compétitions pour la jeunesse.

GrapplingLe Grappling est l'un des styles associés les plus importants de l'UWW (Photo : UWW / Max Rose-Fyne)

Soutenir et connecter les Styles Associés

L'ancienneté de notre sport permet à UWW d'embrasser de nombreux et différents styles de lutte ; l'objectif est de les réunir et de les développer sous un seul chapeau.

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans les styles associés, UWW clarifiera les objectifs par une observation détaillée des paysages actuels sur les cinq continents et la réunion de données quant aux priorités et objectifs.

UWW envisage également d'établir une meilleure communication par la création d'un sommet mondial UWW réunissant tous les styles, favorisant l'échange de connaissances et des meilleures pratiques. Connecter tous les styles demeure une priorité pour notre organisation et de nouvelles approches seront expérimentées.

UWW révisera le sytème actuel de compétition et développera la promotion croisée par une formation ouverte à tous les styles dans un esprit de synergie, pour créer une situation avantageuse pour tous.

Remanier et renforcer l'image de la lutte

United World Wrestling l'a fait auparavant et le moment est arrivé de passer au niveau supérieur. La démonstration des qualités à la fois de la lutte et d'UWW passe par la mise en valeur de l'image unique et attractive de la lutte autour du globe.

Dans un premier temps, UWW clarifiera et remaniera cette image. L'organisation prévoit ensuite de renforcer et multiplier les messages au sujet de notre sport et de la manière dont il est géré.

Dans ce long processus, et afin de déterminer quelle image elle souhaite renvoyer, l'UWW étudiera la perception actuelle de son image. Cette clarification sera autant interne qu'externe.

Par l'identification des ressources intangibles de la lutte, l'UWW compte produire un nouveau matériel attractif agrémenté de nouvelles activités dans l'établissement de son image.

Les fédérations nationales ont un rôle majeur à jouer dans cette promotion, et UWW leur apportera son soutien tout en développant de nouveaux partenariats. De nouveaux prix seront créés dans le but de diffuser des expériences positives.

UWW fera preuve de dynamisme dans ces initiatives, mais seul un effort collectif apportera le soutien nécessaire à leur activation aux niveaux régionaux et nationaux. L'institution a invité toutes ses fédérations nationales à lui transmettre régulièrement des commentaires et partager leurs idées quant à comment faire de la lutte un sport encore meilleur.

china, Lutte Féminine, japan women's wrestling, lutte, United World Wrestling, asian championships, asia wrestling, Taiwan, chinese taipei

La Chine remporte le titre de meilleure équipe, le Japon s'incline

By Tim Foley

L'équipe du Japon s'est qualifiée pour les finales des Championnats Junior d'Asie samedi soir et espérait bien remporter trois médailles d'or. En fin de soirée, le pays des meilleures lutteuses du monde avait remporté trois médailles d'argent.

Les finales ont débuté avec le match à 48 kg, ou Chihiro SAWADA (JPN) semblait dominer Jiang ZHU (CHN) jusqu'en fin de seconde période. Mais la chinoise a redoublé ses attaques et a réussi à égaliser, avant de marquer deux points supplémentaires et de remporter la rencontre 4-2.

Les deux pays se sont à nouveau affronté à 55 kg lorsque Jing LIANG (CHN) s'est mesurée à Tomoha UCHIJO (JPN). Les deux lutteuses ont échangé les attaques jusqu'à e que Liang ne renverse son adversaire et offre à son pays la deuxième médaille d'or de la soirée.

Le Japon avait une dernière opportunité de remporter l'or. Misuzu ENOMOTO a affronté Aina TEMIRTASSOVA (KAZ). La japonaise a réussi a contrer les attaques de son adversaire en première période mais n'a pas pu prendre la main en fin de match.. Temirtassova a gagné 5-3 et privé le Japon du plaisir de monter sur les marches du podium.

Tsetsegbayar BYAMBADORJ (MGL) a gagné à 72 kg face à Chuchu YAN (CHN) par forfait.

Le Chine a remporté le titre d'équipe avec 73 points. Le Japon est deuxième avec 56 et l'Inde troisième avec 52 points.

La Mongolie brille en finale de lutte libre

Ils faisaient peut-être partie des compétiteurs les moins connus, mais Nasanbuyan NARMANDAKH (MGL) et Darkhan KALKENOV (KAZ) ont offert à leurs fans un match grandiose lors de la finale à 50 kg samedi à Taichung. Le duo a marqué plus de 30 points durant ce qui a été le match le plus énergique et intéressant de l'année. Après six minutes d'attaques variées, c'est Narmandakh qui l'a emporté sur le score de 17-13.

A 120 kg, Khasanboy RAKHIMOV (UZB) a affirmé sa position de meilleur lutteur du monde en battant Lkhagvagerel MUNKHTUR en trente secondes. Le lutteur est attendu aux Championnats du Monde Junior de Finlande en aout.