Disparitions

Le champion olympique Ogan s'éteint à l'âge de 89 ans

By United World Wrestling Press

COSIER-VEVEY, Suisse (29 avril) --- İsmail OGAN (TUR), le double médaillé olympique et champion olympique de Tokyo en 1964 est décédé en début de semaine. Il avait 89 ans.

Ogan est né le 5 mars 1933, dans le village de Macun, district d'Aksu à Antalya, Turquie. Il a commencé sa carrière de lutteur en 1950 sous la tutelle des entraîneurs Yaşar DOGU (TUR) et Celal ATIK (TUR).

Olgan s'est rapidement fait un nom dans le monde de la lutte, remportant trois médailles mondiales et des médailles d'or et d'argent aux Jeux olympiques. Il a commencé son impressionnante carrière internationale par une médaille d'argent aux Championnats du monde d'Istanbul en 1957. Deux ans plus tard, il a remporté une deuxième médaille sur la scène mondiale, en décrochant le bronze aux Championnats du monde de Téhéran en 1959.

Un an plus tard, Olgan remporte une médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rome en 1960, après s'être incliné face à l'Américain Douglas BLUGAUGH en finale des 73 kg. Mais Olgan garde sa performance la plus impressionnante pour la dernière compétition de sa carrière, les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Il bat le double champion du monde Guliko SAGARADZE (URSS) et améliore sa médaille d'argent olympique de Rome en une médaille d'or olympique de Tokyo.

Après s'être retiré de la lutte après les Jeux de 1964, Olgan a continué à rendre service à la communauté des lutteurs en entraînant de jeunes athlètes turcs.

Disparitions

Maître François Carrard, ancien directeur général du CIO, est décédé à l'âge de 83 ans

By United World Wrestling Press

CORSIER-SUR-VEVEY, Suisse (le 10 janvier) -- Ancien directeur général du comité international olympique et avocat d'United World Wrestling, Maître François Carrard est décédé dimanche 9 janvier à l'âge de 83 ans.

M. Lalovic, le président d'United World Wrestling, a exprimé sa profonde sympathie auprès de la famille de Me Carrard et la reconnaissance de la fédération internationale de lutte pour sa longue collaboration.

"François Carrard fut au service de la lutte dès le moment ou nous l'avions appelé," a déclaré M. Lalovic. "Sa contribution fut essentielle dans le sauvetage de la lutte au programme olympique, comme le soutien qu'il apporta ensuite par son expertise de la loi et du sport international."

Défendant l'UWW dans de nombreuses batailles au fil des années, Me Carrard fut également impliqué, par ses conseils quant aux réformes nécessaires, dans la reprise de la place de l'institution au programme olympique grâce à de nouveaux statuts et des principes modernes de gouvernance.

Docteur en droit de l'université de Lausanne, Me Carrard avait honoré la fédération de sa présence lors de plusieurs championnats du monde.

Me Carrard, au barreau depuis 1967, fut le directeur général du CIO de 1989 à 2003 et joua un rôle crucial lors des réformes réalisées entre 1999 et 2003. Il occupa également le poste de porte-parole du bureau exécutif du CIO.

Il contribua aussi à l'établissement de l'agence mondiale antidopage et l'introduction du premier code de l'AMA, au remodelage de la charte olympique et à la commission du CIO sur l'apartheid et l'olympisme.

Au nom de la communauté de la lutte, nous remercions Me François Carrard pour son amitié et son soutien indefectible.